groupehydrocanal


Fabrication des tuyaux

Fabrication des tuyaux

 

PRÉPARATION DES ARMATURES

Les armatures de la phase primaire sont constituées de cages d’extrémité en acier doux et de fils de précontrainte longitudinale en acier de haute résistance. Les aciers sont conditionnés à l’aide de machines spéciales.

 

PRÉPARATION DES MOULES

Après le démoulage, le moule est nettoyé et huilé. Les cages d’armatures et les fils d’acier de précontrainte sont introduits et les bagues sont montées sur les extrémités.

Puis l’armature de précontrainte longitudinale est ancrée sur les bagues de tête et mise en tension avec un système qui garantit l’uniformité du tir.

 

CENTRIFUGATION

La centrifugation est dotée d’un système de contrôle électronique de la vitesse de remplissage de béton (coulage) qui est de 6 à 8 m/s en phase de rotation et de 28 m/s en phase de centrifugation.

 

ÉTUVAGE

La phase de centrifugation est suivie par l’étuvage qui consiste à mettre le moule dans une cellule de maturation à vapeur saturée, dont la température s’élève graduellement jusqu’à 90 degrés C maximum. Cette température est maintenue pendant environ quatre heures.

 

DÉMOULAGE

Après l’étuvage et l’acquisition de la résistance de référence nécessaire, le moule est transporté dans la zone de décoffrage pour parvenir à extraire le tuyau.

 

MATURATION

À la fin du cycle primaire, tous les tuyaux sont immergés dans de grands bassins de maturation pendant environ sept jours avant d’accéder à la seconde phase. Cette opération est primordiale pour ce type de produit, car c’est elle qui lui confère les qualités de haute résistance et d’imperméabilité.

 

PRÉCONTRAINTE RADIALE (frettage)

Les tuyaux à pression sont soumis, après maturation du noyau, à une précontrainte radiale. Cette opération consiste à cercler les tuyaux d’un fil d’acier à grande résistance élastique, sous forme de spires à pas constant. La section du fil et le pas des spires sont déterminés en fonction des prescriptions du client.

 

ESSAI HYDRAULIQUE

Tous les tuyaux sont testés sur des bancs d’essai pour s’assurer de leur conformité avec les prescriptions. Le banc d’essai reproduit les conditions réelles de travail des tuyaux du point de vue de leur jonction et de leur emboîtement les uns avec les autres puis de la pression exercée par l’eau sur eux. Toutes ces opérations sont effectuées dans le strict respect des coefficients de sécurité réglementaires.

 

REVÊTEMENT

La phase du test du banc d’essai est suivie par celle du revêtement qui consiste à protéger les armatures de frettage contre les actions extérieures corrosives.

À l’aide d’une trémie vibrante, on répartit sur la surface extérieure du tuyau une couche de béton à granulométrie fine. Pendant cette opération, le tuyau est maintenu en rotation à une vitesse périphérique de 15 à 20 m/min.

 

STOCKAGE

Le stockage et la manutention s’effectuent au moyen de portiques à cheval qui couvrent un espace réservé à cet usage tout le parc principal de l’usine.